Les Archives Ouvertes
pour les établissements d'enseignement supérieur et de recherche
Accueil du siteArchives ouvertes : pour qui ?Etablissements ESR
Agenda
<<   Avril 2012   >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
Il n'y a aucun évènement à venir pour ce mois dans l'agenda



Etablissements d’Enseignement Supérieur et de Recherche

Le contexte actuel de la diffusion de la production scientifique

Le patrimoine des établissements d’enseignement supérieur et de recherche n’acquiert qu’une visibilité partielle du fait de la diversité des canaux de communication, de la méconnaissance des circuits alternatifs de publication, de l’absence de politique de citation officielle pour l’ensemble de l’établissement, de la difficulté à échanger sur les questions juridiques avec les éditeurs.

La nécessité d’une politique d’établissement affirmée

Une position clairement affichée de l’établissement pour organiser sa production scientifique permettra une diffusion plus cohérente et plus large de ce patrimoine. (Voir aussi le “Guide projet AO”, étape “Politique d’établissement et validation du projet")

Les avantages de l’Open Access

La prise en compte du mouvement de l’Open Access dans ce contexte contribue à clarifier la position de l’établissement.

En participant à ce mouvement, par la mise en place d’une politique locale d’archivage et d’interopérabilité avec d’autres archives, l’établissement offre :

- Un accès immédiat et universel à sa production scientifique ;

- Un renforcement du label de l’institution par une meilleure visibilité de la production de ses laboratoires et de l’activité de ses chercheurs ;

- Un accroissement de la visibilité internationale et disciplinaire ;

- Une meilleure dissémination de l’information (voir la FAQ Question 4.7).

Haut de page

La mise en œuvre de la politique d’établissement

La mise en œuvre d’une politique locale d’archivage constitue un réel projet d’établissement, dans lequel il est indispensable d’impliquer l’ensemble des acteurs concernés (décideurs, enseignants-chercheurs, personnels de laboratoires, bibliothèques ou centres de documentation, services juridique, technique ou de communication...etc.), cela afin d’assurer le bon fonctionnement et la pérennité du projet.

Textes de référence

- Le mouvement de l’Open Access s’appuie sur plusieurs textes de référence internationaux, parmi lesquels :

La « Budapest Open Access Initiative » : http://www.soros.org/openaccess/read.shtml

La « Déclaration de Berlin sur le Libre Accès à la Connaissance en Sciences exactes, Sciences de la vie, Sciences humaines et sociales » : http://oa.mpg.de/openaccess-berlin/berlindeclaration.html

- Un protocole d’accord national a été signé en juillet 2006 entre la CPU, le CCSD, la CGE et les EPST, pour une durée de 2 ans, pour organiser le co-pilotage de la plateforme de dépôt.

Lien vers le texte du protocole d’accord : http://www.archives-ouvertes.fr/IMG/pdf/protocoleAO-2.pdf

Lien vers la plateforme nationale : http://hal.archives-ouvertes.fr/

Ce dispositif est géré par un texte fondateur :

http://www.archives-ouvertes.fr/spip.php ?article6

Pour des questions d’ordre général, technique, juridique ou stratégique, se référer à la FAQ.

Haut de page