Recommander

2. Terminologie de base

  • Dernière Modification
    jeudi 27 septembre 2012

Pour aider les lecteurs à comprendre la terminologie utilisée dans ce rapport, un glossaire  exhaustif est proposé à la fin de ce document. On fournit dès à présent une partie des termes importants et leur définition parce qu’ils seront largement utilisés dans les pages suivantes. Comprendre ces termes tels qu’utilisés dans le contexte de KBART est essentiel pour bien appréhender ce rapport.

Il est à noter que le travail effectué lors de la première phase par le groupe de travail KBART, et  dont le fruit est le présent rapport, s’est concentré sur la chaîne de fourniture de données relatives aux contenus textuels tels les périodiques et les e-books. C’est en effet pour ces types de contenus que l’OpenURL est déjà le plus répandu et que, par conséquent, l’essentiel des problèmes survenus à ce jour se sont manifestés. La sélection des termes et des définitions doit être comprise dans ce contexte. Reportez-vous la partie 7 pour plus d'informations sur le travail qu’il est prévu d’accomplir lors de la prochaine phase des travaux.

La copie appropriée / Appropriate copy

C’est la (ou les) version(s), parmi un ensemble de versions, qui correspond(ent) le mieux aux besoins d’un utilisateur donné (et rattaché à une institution donnée). Cette version sera  vraisemblablement celle pour laquelle l’utilisateur dispose d’un accès au texte intégral, parce que la bibliothèque y souscrit.

Le fournisseur de contenus / Content provider

Un vendeur —généralement un éditeur, un aggrégateur ou un hébergeur de texte intégral— qui offre du contenu à la vente ou à la location aux bibliothèques. La notion de fournisseur de contenus peut aussi recouvrir les services de résumé ou d’indexation, des portails d’agences d’abonnements et d’autres sources de liens OpenURL.

Les liens entrants (syntaxe) / Inbound linking (syntax)

Les liens entrants sont les liens des pages de sites externes créant un lien vers votre site. Un  fournisseur de contenus autorise les liens hypertextes entrants si il rend publique une syntaxe de lien qui autorise les autres à prédire l’adresse sur leur site, et ce, à différents niveaux (par exemple : les pages d’accueil de périodiques, les tables des matières, ou des articles spécifiques).

La base de connaissances / Knowledge base

Une base de données complète tenue à jour par un éditeur de résolveur de liens, et qui contient des informations sur les ressources électroniques telles que : listes de titres, dates de couverture, syntaxe des liens entrants, etc. Les bases de connaissances peuvent être personnalisées par chaque institution en fonction de ses collections locales. Par exemple, quels titres sont consultables en version électronique et lesquels sont détenus par la bibliothèque au format papier. On la nommera alors “base de connaissances locales”.

Le résolveur de liens / Link resolver

Un "résolveur de liens” ou “serveur de liens”, est un outil logiciel qui analyse une OpenURL, en extrait les éléments qui décrivent un article de périodique donné, et les utilise pour créer un lien prévisible vers le ou les services appropriés, identifiés par la bibliothèque de l'utilisateur.

La syntaxe d’un lien /Link-to syntax

C’est la formule par laquelle des liens vers des pages spécifiques dans un site Web peuvent être construits. Ces liens sont habituellement constitués d’une adresse hypertexte de base et d’une série de métadonnées et d’identifiants. Certains fournisseurs de contenus respectent la syntaxe OpenURL pour permettre les liens entrants, d’autres basent leur syntaxe sur des identifiants propriétaires mais prévisibles.

OpenURL

La norme OpenURL (ANSI/NISO Z39.88-2004, The OpenURL Framework for Context-Sensitive Services) détaille la syntaxe pour l’acheminement de métadonnées depuis les ressources informationnelles (les sources) jusqu’au résolveur de liens institutionnel, et de là, jusqu’aux services de la bibliothèque (les cibles).

La source

C’est la ressource qui crée une OpenURL et, de là, mène à un résolveur de liens. La source peut être un site dans son ensemble (par exemple une base de données, la plateforme d’un éditeur, etc.) ou une référence bibliographique donnée, sur ce site.

La cible / Target

C’est la ressource à laquelle on accède via un résolveur de liens. Les cibles typiques sont les contenus proposés par les plateformes des éditeurs, les catalogues d’un établissement, ou les archives et portails de contenus.